Les Petits Carnets de Graffiti : le ZooParc de Beauval

Cette nouvelle année marque un tournant pour Graffiti : chaque mois, nous vous parlerons d'un site touristique français, de sa particularité et de ses attraits, afin de vous faire découvrir - à notre manière - une infime partie du patrimoine touristique de notre beau pays.

Alors commençons ce tour de France culturel par la présentation d'un magnifique parc zoologique : le ZooParc de Beauval.


En 1980, Françoise Delord, présentatrice de music-hall parisienne qui commence à posséder de plus en plus d'oiseaux et qui nourrit pour eux un véritable intérêt, décide de s'installer dans le Loir-et-Cher, à Saint-Aignan, dans le lieu-dit Beauval. Elle souhaite tout d'abord offrir à ses dizaines d'oiseaux un cadre de vie plus confortable que les cages de son appartement citadin. Puis, elle se laisse emporter par sa passion : elle décide d'ouvrir un parc ornithologique. Un lieu haut en couleur voit le jour, accueillant plus de deux-mille oiseaux. Mais ce n'est que le début d'une longue aventure.


Le parc ornithologique créé, il ne cessera de s'agrandir et de compter de nouvelles espèces. Dix ans à peine après sa création, il s'agrandit en présentant au public des fauves et plusieurs singes. puis, il accueille pour la première fois en France des félins leuciques, c'est à dire au pelage excessivement clair : des tigres et lions blancs. Vivariums, serres tropicales, bassins à loutres ou à otaries… on ne compte plus les installations qui viennent enrichir le parc, qui s'engage également dans la conservation des espèces. En 2009, Beauval Nature est créée. Il s'agit d'une association financée entièrement par les dons de mécènes, de zoos, ou simplement d'amis des bêtes, et qui distribue à des programmes de conservation d'espèces in situ (c'est à dire dans leur environnement naturel) l'argent récolté grâce aux dons. Chaque programme est rigoureusement sélectionné. Bonobos, cacatoès, chauve-souris, nombreuses sont les espèces qui, grâce aux très nombreux programmes de conservation soutenus par Beauval Nature sont aidées dans leur préservation.


Aujourd'hui, le ZooParc de Beauval est le plus grand parc zoologique de France. Il présente des prestations uniques. Voici un petit aperçu des temps forts de la visite :


  • Les trois célèbres pandas géants, peu communs dans le monde, rares en Europe, et uniques en France.


  • Les différents territoires thématiques : la Terre des Lions, les Hauteurs de Chine, la Plaine asiatique, la Réserve des Hippopotames…


  • Le Nuage de Beauval, un télécabine respectueux de l'environnement survolant le parc à 40 mètres de haut, et reliant les Hauteurs de Chine à la Terre des Lions.


  • L'Odyssée des Lions de mer, création aquatique présentant les prouesses d'otaries de Californie et sensibilisant le public à la pollution sous-marine.


  • Le Dôme équatorial, immense verrière tropicale inaugurée en 2020 abritant de très nombreuses espèces qui font voyager les visiteurs autour de l'équateur.


  • Et bien sûr les 35 000 animaux vivants sur les 40 hectares du ZooParc de Beauval !





Le zoo est d'habitude ouvert toute l'année mais en raison des dernières mesures gouvernementales, il ouvrira le 30 janvier. Pour la réouverture, des offres spéciales sont mises en place (consulter la billeterie). Deux jours de visite sont conseillés pour profiter autant que possible des allées verdoyantes du parc. Les quatre hôtels situés à proximité du ZooParc de Beauval et qui proposent des tarifs couplés avec la visite du zoo rouvrent également le 30 janvier.



59 vues

© Atelier Journal "Graffiti" 2019/2021

Pour contacter les éditeurs du site, cliquez ici

redaction@journal-graffiti.fr /  Tous les mardis de 13h00 à 14h00 / Au C.D.I

  • Deezer - White Circle
  • Spotify - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc