top of page

On mène l'enquête : où déjeunent les collégiens de l’EA ?

De la maternelle au lycée, nous sommes nombreux à déjeuner à la cantine de l’Alsacienne. Une grande partie des élèves se plaît à pouvoir y déjeuner même si, avouons-le, les plats ne sont parfois ni très bons ni très équilibrés. On serait sûrement d’accord pour lui attribuer – au moins – une honorable “maîtrise satisfaisante” !


À partir du collège, nous remarquons cependant que certains élèves y déjeunent moins souvent. Graffiti est parti à la rencontre des collégiens (plus disponibles que les lycéens au moment du sondage) pour comprendre les motivations de ce choix.



Les chiffres

Selon M. Marsille, sur 675 collégiens, 543 (80,4 %) déjeunent au moins un jour par semaine à la cantine, contre 132 (19,6 %) qui sont complètement externes (16 en classe de 6e, mais 61 en 3e). Ceux qui alternent cantine et déjeuner à l’extérieur ou lunch box au moins 2 jours par semaine représentent un peu plus de la moitié des demi-pensionnaires : 308 collégiens.


Pour quels motifs certains collégiens préfèrent-ils être externes ?

Il y a les raisons évidentes d’allergies et d'intolérances alimentaires ou de la proximité immédiate du domicile. Beaucoup disent ne pas apprécier les plats servis à la cantine. Parfois, c’est le rapport qualité / prix qui est pointé. Toutefois, souvent, c’est pour profiter de la liberté accordée par les parents pour avoir un moment de convivialité privilégié avec quelques amis, tout en changeant d’air à l’extérieur.


Quel budget pour le déjeuner ?

Quelques externes apportent leur lunch box de la maison : c’est un choix peu onéreux et plutôt sain. Lorsqu’il faut acheter à l’extérieur, les collégiens essaient de rester raisonnables : une petite partie dépense moins de 8 €, la majorité entre 8 et 10 €, certains entre 10 et 12 €, et quelques uns plus privilégiés peuvent, occasionnellement, faire monter leur budget entre 12 et 15 €.


Quels critères de choix pour le lieu de déjeuner ?

En tête de file nous trouvons le respect du budget. La rapidité du service est également de prime. Le critère du take away n’est pas négligé car parfois les collégiens déjeunent avec les camarades qui apportent une lunch box. D’autres, au contraire, préfèrent opter pour un lieu où ils peuvent s'asseoir. Nous remarquons que le critère “manger sainement” ne remonte que rarement : d'un côté, peut-être que les jeunes ne sont pas encore conscients de l'importance de ce critère, mais de l'autre côté, avec l'inflation galopante, il est difficile de trouver un plat sain à l'extérieur tout en respectant un budget limité. Pour cela, la cantine marque un point.


Les spots extérieurs préférés

Combinant les critères de budget raisonnable, d’un service rapide et d’une proximité évidente, se distinguent d’abord les fast foods près de l’EA : OBU, Aristotte, My Noodle, O’Tacos. Ensuite Subway, le point panini et les boulangeries du coin. Un peu moins souvent le Burger King, le Mian Fan et le Carrefour. Enfin, on retrouve, plus rarement, des spots plus chers comme le Broadway Caffe, où l’on peut manger une pizza entre amis, ou bien le Coffee Club.



En résumé, le lieu de restauration préféré reste la cantine. Ensuite, les points extérieurs les plus prisés sont les fast foods, des bombes caloriques, ce qui n’est pas très bon pour la santé, sauf pour ceux qui alternent avec la cantine. Dans l’ensemble, on peut dire que cela reste raisonnable, aussi bien pour le corps que pour le portefeuille.









"La France, pays de la gastronomie devenu royaume du fast food" (Le Figaro)

Après l'écriture de notre reportage, par coïncidence, une publication du Figaro sur un thème semblable est parue sous le titre de : "La France, pays de la gastronomie devenu royaume du fast food". Cet article-ci vient confirmer en tout point notre enquête. Tout d'abord, par les chiffres : plus d'un repas sur deux à l'extérieur est désormais consommé dans un fast food. 52 500 restaurants de ce type sont actuellement ouverts contre 13 000 il y a 20 ans, ce qui représente 26% de la restauration en France et un chiffre d'affaires de 23,4 Mds d'euros (avec un prix moyen d'un repas s'élevant à 11,70 €). Ensuite, toutes les classes de la société sont concernées, y compris les cadres et les jeunes. A l'instar des collégiens de l'EA, ils sont attirés par les prix et la convivialité pour s'intégrer dans un groupe social. Mais plus inquiétant, les repas à table se voient remplacés progressivement par un phénomène de snacking qui se développe de façon déconcertante. Notons que les plats servis par O'Tacos sont Halals, même si cette information n'est pas mise en exergue. Il est également important de prendre conscience que tous les services de restauration rapide sont des "bombes caloriques". Il est aussi montré que les fast foods relaient leurs services via le biais d'influenceurs aux millions d'abonnés.


Tous ces points nous montrent donc qu'il est important de rester attentifs à équilibrer sa consommation.



Frédéric Lucaussy Sviatopolk-Mirsky

 

Quel est votre lieu de déjeuner préféré ? Votez maintenant !

  • Cantine

  • Fast-food


Quel est votre lieu de déjeuner préféré ?

  • O'Tacos

  • O.B.U

  • Subway

  • Burger King


Quel est votre lieu de déjeuner préféré ?

  • Aristotte

  • Le Boa

  • Le petit bouillon Vavin

  • Broadway


Quel est votre lieu de déjeuner préféré ?

  • Boulangerie Méli-Mélo

  • Boulangerie Joël

  • Eric Kayser rue d'Assas

  • Crêperie rue Bréa



Quel est votre lieu de déjeuner préféré ?

  • Carrefour City

  • Coffee Club

  • Mian Fan

  • Quartier Vavin

Quel est votre lieu de déjeuner préféré ?

  • Point Panini

  • My noodles

  • Autre









307 vues
bottom of page