top of page

L'Atelier Musique de Chambre

Parmi les nombreuses activités annexes - renommées “ateliers” l’an passé - proposées par l’École, on trouve l’Atelier Musique de Chambre. Il a été créé en septembre 2003 par Maria Giota, qui était alors élève au Conservatoire du 6e arrondissement. Elle avait cette « forte envie d’enseigner la musique de chambre aux jeunes enfants ». Mise en relation avec l’École par le Conservatoire du 6e arrondissement, elle est d’abord devenue professeur de musique, puis elle a mis en place son atelier qui s’appelait au départ « Atelier de Musique de chambre des CHAM de l’École alsacienne ». Il avait pour but de permettre aux élèves des CHAM (Classes à Horaires Aménagés pour la Musique) de jouer ensemble. Alors qu’il rassemblait au départ 18 élèves, l'Atelier a finalement accueilli un total de 48 élèves dès la fin de sa première année. Ce succès a depuis perduré et ce sont entre 65 à 80 élèves qui y sont accueillis tous les ans. L’Atelier s’est très vite ouvert à tous les élèves de l’Ecole. Rebaptisé par la suite « Atelier de Musique de Chambre de l’École alsacienne », il est resté un lieu de rencontres, de découvertes et de partages très convivial. « On voit vraiment qu’au fil des années il y a une vraie complicité qui se développe » selon Maria Giota. Les répétitions ont lieu au théâtre de l’École et elles sont ouvertes à tous.



On peut y voir des instrumentistes et des chanteurs s’inscrire dans « un fonctionnement différent des autres ateliers de l'École, puisque c’est un atelier qui ne s'adresse jamais simultanément à tout l’effectif des élèves », nous explique Madame Giota, restée l’enseignante de l’Atelier. Pour cela, elle passe à chaque rentrée par un cap d’organisation logistique complexe. Elle commence par auditionner ses nouveaux élèves pour avoir un aperçu de leurs capacités et de leur sensibilité. Puis elle construit des ensembles en prenant en compte le niveau des instrumentistes et des chanteurs, leurs affinités parfois mais également leurs disponibilités. Une fois qu’elle a défini les ensembles et qu’elle leur a attribué un créneau horaire d’une heure hebdomadaire, ce n’est pas fini. Il lui reste à choisir les œuvres qui seront travaillées, qu’elle doit même parfois arranger pour les adapter à chaque instrument ou formation.


"En début d’année, je découvre le tempérament de chaque ensemble. C’est seulement alors que peut commencer le travail de pratique en petit groupe [...] Je leur apprends à s'écouter, à se regarder, à respirer ensemble et à décrypter une partition pour pouvoir l’interpréter dans le même esprit." - Maria Giota

C’est un Atelier à orientation culturelle, avec de petits groupes qui répètent les œuvres musicales qu’ils vont par la suite partager avec le public. C’est essentiellement une grande source d’enrichissement, tant pour les élèves que pour Maria Giota : « j’ai été en partie formée moi-même grâce aux élèves ». Elle évoque également le parcours d’anciens élèves et de parents d’élèves musiciens professionnels, qui sont intervenus auprès des élèves de l’Atelier et ont participé à de nombreux projets, à l’École ou à l’extérieur. L’Atelier se présente donc comme un complément au cursus des CHAM grâce auxquelles il doit son existence.


La conviction qu’on pouvait « faire de la Musique de Chambre avec des élèves beaucoup plus jeunes » s’est donc avérée juste, puisque l’Atelier donne maintenant de très beaux concerts à plusieurs périodes de l’année. Maria Giota vous incite d’ailleurs chaleureusement à « venir découvrir notre travail et écouter nos concerts, car c’est seulement quand on voit ce travail qu’on comprend la qualité d’ambiance qui est installée au sein de l’Atelier ».



Elodie-Yuna Nguyen- -Kang

75 vues
bottom of page