Bouillon de culture

Alors que l’année scolaire touche à sa fin, alors que l’été approche, alors que les devoirs se font de plus en plus rares mais les révisions de plus en plus intenses pour ceux qui passent des examens de fin d’année, une occupation, intemporelle, subsiste. Se cultiver. Et comme toujours, Graffiti vous apporte son fidèle soutien dans ce passionnant passe-temps.



La Haute chambre, en famille

Corinne Imbert et Bruno Belin sont sénateurs. Jusque là, rien de bien déroutant. Sauf qu’ils sont aussi et surtout… frère et sœur. Elle, pharmacienne, représente la Charente maritime. Lui, de trois ans et demi son cadet, pharmacien également, est élu de la Vienne, dont il présidait le Conseil départemental jusqu’en septembre 2020. Tous deux sont membres apparentés du groupe LR et nés à Versailles.

Case prison pour l’Empereur

En mars 2021, le général Napoleon Bonaparte a été condamné à quatre ans de prison par un tribunal indonésien. Oui, vous avez bien lu. Cet homme au nom singulier a été reconnu coupable d’avoir accepté des pots de vin d’un montant de 570.000 dollars singapouriens. L’homme d’affaires Djoko Soegiarto Tjandra, recherché depuis 11 ans pour détournement de fonds, les lui aurait versés en échange de sa complaisance. En plus de sa peine de prison, M. Bonaparte a été démis de ses fonctions de chef de la division des relations internationales de la police indonésienne, et son amende s’est élevée à 6.900 dollars américains.



Napoléon Bonaparte lors de son procès (AFP)
Napoléon Bonaparte lors de son procès (AFP)


Adolf Hitler élu

Porter le nom d’un illustre empereur des Français n’est pas donné à tout le monde. Et ce n’est pas le namibien Adolf Hitler Uunona qui dira le contraire. Élu en 2020 administrateur de district avec 85 % des voix, ce quinquagénaire a grandi dans cette ex-colonie allemande sans savoir que son nom était celui du dictateur nazi. De nos jours, cet ancien militant anti-apartheid considère qu’il est trop tard pour changer de nom et se fait appeler Adolf Uunona.

Spielberg à l’école des sorciers

Vous connaissez sûrement Steven Spielberg pour Les Dents de la Mer, E. T., Jurassic Park ou encore Indiana Jones. Mais saviez-vous qu’il a été un temps pressenti pour réaliser l’adaptation cinématographique d’Harry Potter ? Au bout de six mois de travail avec Warner Bros, le projet tomba finalement à l’eau. En effet, le réalisateur américain souhaitait créer un unique film d’animation rassemblant les sept livres de la saga, ce qui n’était pas du goût des studios. Une occasion manquée pour lui, mais une opportunité pour Chris Columbus, Alfonso Cuaron, Mike Newell et David Yates de réaliser les huit opus de la série.



Owen SB