top of page

100 % GĂ©opolitique : Ukraine 💙💛

⚠ Pour ce numĂ©ro, Graffiti va vous parler d’un conflit en cours. Certains faits peuvent changer et ne plus ĂȘtre d’actualitĂ© Ă  long terme. ⚠


 

L’Ukraine : gĂ©ographie et histoire

L’Ukraine est un pays d’Europe de l’Est bordant la Mer Noire et la Mer d’Azov. Ses pays limitrophes sont la Russie, le BĂ©larus, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie. Sa superficie est de 603 549 km2, ce qui en fait le deuxiĂšme pays le plus grand d’Europe. Sa capitale est Kiev et son prĂ©sident est Volodymyr Zelensky. Elle fait partie de l’ONU et du Conseil de l’Europe. Sa langue officielle est l’ukrainien (le russe, le hongrois et le roumain sont des langues rĂ©gionales officielles).


La Rus’ de Kiev, premier Ă©tat slave connu, est apparu en Ukraine au VIIe siĂšcle aprĂšs JC. Cette entitĂ© est ensuite envahie par l’empire mongol, et entre le XIVe et le XXe siĂšcle, l’Ukraine passe sous domination polono-lituanienne, autrichienne et enfin russe. Le pays est briĂšvement indĂ©pendant de 1917 Ă  1922 avant d’entrer dans l’Union SoviĂ©tique. Le pouvoir central de Moscou intĂšgre Ă  l’Ukraine des oblasts russophones comme celui de Kharkiv pour renforcer le poids russe. En 1954, pour cĂ©lĂ©brer le 300e anniversaire de l’union entre la Russie et l’Ukraine, la CrimĂ©e est rattachĂ©e Ă  cette derniĂšre. En 1986, la centrale nuclĂ©aire de Tchernobyl explose, causant entre autres la chute de l’URSS en 1991. L’Ukraine devient indĂ©pendante le 24 aoĂ»t 1991.




Tensions avant 2022

L’Ukraine est trĂšs proche de la Russie jusqu’à 2004. L’élection de Viktor Iouchtchenko, pro-russe, pose problĂšme puisque son rĂ©sultat est contestĂ© et que la population de l’Ouest du pays devient progressivement pro-europĂ©enne. Une sĂ©rie de manifestations appelĂ©es RĂ©volution Orange s’ensuit. En 2013, quand le prĂ©sident Viktor Ianoukovitch refuse de signer un accord d’association avec l’Union europĂ©enne, les manifestations EuromaĂŻdan rĂ©ussissent Ă  renverser le pouvoir et mettent en place Arseni Iatse- niouk. La CrimĂ©e, rĂ©gion oĂč la majoritĂ© de la population est russophone, refuse le nouveau gouvernement et proclame son indĂ©pendance et est ensuite annexĂ©e par la Russie en 2014. Des sĂ©paratistes pro-russes refusent aussi ce gouvernement et provoquent la guerre du Donbass et rĂ©ussissent Ă  prendre Lougansk et Donetsk, deux grandes villes de l’Est de l’Ukraine appelĂ© Donbass, et les campagnes environnantes. C’est Ă  ce moment que les rĂ©publiques autoproclamĂ©es de Donetsk et Lougansk apparaissent. En 2022, Vladimir Poutine, prĂ©sident russe, annonce que la Russie reconnaĂźt dĂ©sormais les rĂ©publiques de Donetsk et Lougansk comme indĂ©pendantes, ce qui irrite la communautĂ© internationale. La Russie est sanctionnĂ©e par beaucoup de pays. La Russie envoie des missiles balistiques sur des grandes villes comme Kiev et des troupes pĂ©nĂštrent en Ukraine par la Russie et la BiĂ©lorussie. C’est le dĂ©but de la guerre russo-ukrainienne.


 

2022 : La guerre russo-ukrainienne

Chronologie


  • 24 fĂ©vrier 2022 | La Russie envoie des troupes par la CrimĂ©e, la Russie et la BiĂ©lorussie. DĂšs le 24 mars 2022, la centrale nuclĂ©aire de Tchernobyl. 13 dĂ©fenseurs ukrainiens de l’Ile aux Serpents, petite Ăźle au large de la Roumanie, meurent sous les tirs d’artillerie aprĂšs avoir refusĂ© l’ultimatum d’un navire de guerre russe. Ils sont considĂ©rĂ©s en Ukraine comme des hĂ©ros.

  • 3 mars 2022 | La ville de Kherson tombe aux mains des Russes. Les prises de paroles de Vladimir Poutine se multiplient dĂ©but mars. Il affirme que l’opĂ©ration se passe bien et que les russes gagnent contre les Ukrainiens, qu’il qualifie de « nĂ©o-nazis ».

  • 4 mars 2022 | AprĂšs la prise de la centrale nuclĂ©aire de Zaporijia, la plus grande d’Europe, la communautĂ© internationale est effrayĂ©e par un incendie qui pourrait provoquer des dĂ©gĂąts. Cependant il n’y a pas de fuite, ce qui est constatĂ© aprĂšs une inspection.

  • 5 mars 2022 | Marioupol, ville portuaire de Donbass, est encerclĂ©e par un blocus russe. La ville est constamment bombardĂ©e.

  • 9 mars 2022 | Une maternitĂ© et un hĂŽpital pĂ©diatrique sont dĂ©truits Ă  Marioupol. 1 207 civils ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans cette ville selon son maire pendant le siĂšge. Le 15 mars, Zelensky annonce que l’Ukraine ne rentrera pas dans l’OTAN.

  • 21 mars 2022 | Marioupol refuse l’ultimatum russe et le siĂšge de Marioupol se poursuit.

  • 24 mars 2022 | Les troupes russes passent en position dĂ©fensive prĂšs de Kiev et l’armĂ©e ukrainienne avance de 30 kilomĂštres.

  • 26 mars 2022 | le prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden qualifie Vladimir Poutine de « boucher ».

  • 31 mars 2022 | Les Russes crĂ©ent des corridors humanitaires Ă  Marioupol pour Ă©vacuer la population et quittent la centrale de Tchernobyl.

  • DĂ©but avril 2022 | La bataille de Kiev bat son plein et les villes environnant la capitale passent progressivement des Russes aux Ukrainiens.

  • 3 avril 2022 | 410 cadavres sont dĂ©couverts Ă  Boutcha, ville en banlieue de la capitale Kiev, que Zelensky qualifie de « genocide ».

  • 4 avril 2022 | Les Premiers ministres espagnol et polonais Pedro SĂĄnchez et Mateusz Morawiecki sont les premiers Ă  dĂ©noncer un possible gĂ©nocide Ă  Boutcha.

  • 7 avril 2022 | On dĂ©couvre Ă  Borodianka une situation qualifiĂ©e de « bien plus horrible » qu’à Boutcha par le prĂ©sident ukrainien Zelensky.

  • 9 avril 2022 | Boris Johnson fait une visite diplomatique Ă  Kiev. Il est le premier dirigeant Ă  venir en Ukraine depuis le dĂ©but de la guerre.

  • 12 avril 2022 | Alors que 90% de Marioupol est dĂ©truite, la France annonce avoir confisquĂ© 24 milliards d’euros de biens russes sur le territoire français.

  • 14 avril 2022 | Le navire de guerre Moskva, fleuron de la marine russe, coule Ă  cause d’un missile de croisiĂšre lancĂ© par l’Ukraine.


 



Hector Ono-dit-Biot

17 vues
bottom of page