Les Shadoks

Aujourd'hui, nous allons vous parler de créatures affreusement mignonnes : les Shadoks.



Qui est Claude Piéplu ?

Claude Piéplu est un comédien, né le 9 ou le 10 mai 1923 dans le 14e arrondissement de Paris, et mort le 24 mai 2006 dans le 16e. Fils de cuisinier, il est engagé à 15 ans comme grouillot (apprenti) dans la banque Verne, où il commence à imiter le personnel de maison avec des mimiques, lui faisant ainsi découvrir ses talents d’acteurs. Il s’inscrit alors à la comédie française où il sera reçu. Il sera ensuite engagé en 1944 au théâtre des mathurin, essayant en même temps d’entrer au conservatoire de Paris, tâche ardue, et jette l’éponge après deux refus. C’est alors en 1948 que sort le premier film dans lequel il aura un rôle : D’hommes à hommes. Il tournera ensuite une quarantaine de films, au côté des plus célèbres tels que Louis de Funès. Il sera notamment connu pour son rôle de commentateur dans la séries Les Shadoks (dont nous parlons plus tard dans cette article). Il décédera en 2006 des suites d’une longue maladie. Il aura joué au total dans plus de 170 pièces de théâtre, et une quarantaine de films. Un vrai monument du cinéma et du théâtre français !

Les Shadoks

Drôles de petits bonhommes que ces Shadoks : bêtes, méchants, tout le contraire des gibis. Paisibles bêtes ne recherchant que la paix et la musique. L’histoire ? Plutôt simple : elle commence comme une célèbre saga dont nous tairons le nom. Il y a longtemps, très longtemps dans notre galaxie étaient... les shadoks ! (musique épique) Les shadoks et les gibis habitent la planète Shadok : une planète avec des shadok au dessus (qui marchent et profitent de la planète) et les shadoks en bas (qui, eux, doivent soutenir la planète. Ils sont semblables au shadocks du haut, mais étant à l’envers, s'ils ne soutiennent pas bien la planète, celle-ci change de forme). Les gibis, quand a eux, habitent la planète Gibi : une planète où personne n’est en bas (la planète gibi étant fine et plate). Ils sont intelligents et ne sont pas belliqueux, contrairement à leurs voisins...



L’histoire compte quatre saisons, toutes racontées par Claude Piéplu, riant de lui même lors de certains passages de l’histoire. Si vous êtes intéressé(e) vous n’avez qu'à taper sur votre moteur de recherche “Les Shadoks” (allez sur le site de L’INA, ils ont condensé les épisodes par saison). Mais faites attention : une overdose de Shadoks est dangereuse pour la santé !

Par Joseph Servat-Guedj

6 vues

© Atelier Journal "Graffiti" 2019/2021

Pour contacter les éditeurs du site, cliquez ici

redaction@journal-graffiti.fr /  Tous les mardis de 13h00 à 14h00 / Au C.D.I

  • Deezer - White Circle
  • Spotify - Cercle blanc
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc