Le triangle des Bermudes : médias, sciences ou superstitions ?

Depuis les années 1800, un nombre considérable de navires et d'avions ont disparu entre l'archipel des Bermudes et la Floride. Intempéries, phénomènes géologiques ou paranormaux, enlèvements extraterrestres, beaucoup de versions plus ou moins plausibles se confrontent pour élucider le mystère du « triangle maudit ».


À l'origine de l'énigme, une disparition. Vers la fin de matinée le 5 décembre 1945, la patrouille 19, commandée par le lieutenant américain Taylor, part en mission d'entraînement entre la base de Fort Lauderdale, en Floride, et les Bermudes. Des messages surprenants sont envoyés à la Terre : « La mer est bizarre. Nous entrons dans de l'eau blanche. Mes compas sont hors d'usage », lance le commandant. Le signal se fait de plus en plus faible puis s'évanouit. Après naufrage, des missions colossales de recherche sont mises en place mais les 6 avions et les 28 hommes d'équipage restent introuvables : aucun débris de carlingue n'est retrouvé. C'est la plus grande perte aéronautique américaine. Même les plus beaux jours, certains bateaux ne sont pas épargnés. En 1902, le Freya, un trois-mâts allemand, disparait au large des Bahamas par temps clément. Comme dans la plupart des cas, aucun signal de détresse n'est émis, comme si le naufrage avait eu lieu brutalement. En 1925, on perd la trace Raifuu Maru, un cargo japonais. Ce dernier a le temps d’envoyer un message de SOS pour le moins étrange : « Danger, poignard. Au secours ! Venez vite ! ». Seulement, à cause du mot poignard, les contrôleurs terrestres, ne comprenant pas, ne réponde pas.


Après tous ces événements, les médias s’emparent des faits. Ils raffolent des scandales et commence à parler de « triangle maudit », triangle qui relie le sud de la Floride à Porto Rico et finit par l’archipel des Bermudes.

Dans ce triangle, un nombre impressionnant de navires et d’avions ont fait naufrage : 190 embarcations et 80 avions. Voici les plus grandes pertes : le bateau américain Pickering, en 1800, le trois-mâts français La Rosalie 1814, de la goélette anglaise Bella. Tous ont pénétré dans le triangle des Bermudes et se sont volatilisés sans que jamais ni le bateau ni l'équipage ne soient retrouvés. Toutes au même endroit, sans laisser de trace, ces disparitions ébranlent l'opinion publique. Certains y voient la manifestation de la population des Atlantide. Ce peuple sous-marin qui vivrait sous des cloches de verre et qui attirerait ses victimes à l'aide d’une force inconnue pour les étudier. D’autres y voient des enlèvements extraterrestres, d’autres des gouffres temporaires et d’autres des serpents de mer.


Quelque temps plus tard, les scientifiques s’invitent au débat, avec différentes hypothèses. Certains affirment que les disparitions sont dues à des tremblements de Terre sous-marins qui provoqueraient des tsunamis de force colossale ! Il en résulterait des raz de marées localisés. Certains parlent sinon d'une faille dans le champ magnétique terrestre. Ils pensent donc qu’à l’archipel, la croûte terrestre serait plus fine et que le noyau de la Terre, aimanté, attirerait la coque des bateaux et les avions. La piste d’émanations massives de méthane est également sur la table. Ce gaz modifierait les caractéristiques de l’eau, la rendant plus dense. Cependant, une étude contradictoire a été menée. Elle juge que le taux de disparitions n’est pas plus important qu’ailleurs. En effet, étant donné, que le triangle dit « maudit » est une zone très fréquentée, le nombre plus important de naufrage est proportionnel au nombre de passage ! Il faut également prendre en compte la très grande superficie du triangle : elle fait plus de 8 fois la taille de la France ! De plus, sur cette zone, les tempêtes sont nombreuses, soudaines et très violentes. Une autre thèse a été menée par Lawrence David Kusch un auteur américain qui est aussi pilote et bien sûr porteur de la thèse contradictoire sur le triangle des Bermudes.. Elle démontre que certaines données ont été erronées, déformées, exagérées. Certaines sont même invérifiables !


Elodie-Yuna Nguyen- -Kang

4 vues