Dossier spécial École : Doit-on toujours coller des étiquettes aux gens ?!

Dans tous les collèges, on colle des étiquettes au gens : un tel est un intello un autre un cassos… Mais voilà, on a pas bien réussi, à la rédac, à comment définir ces personnes, alors on a décidé de s’interroger, de demander à certains d’entre vous, et voilà ce qu’on a trouvé.


  • L’intello : C’est celui qui a toujours réponse à tout, qui lève tout le temps la main. C’est un peu comme le fayot, on a tous envie d’être à côté de lui lors des contrôles, ou même lors des exercices - histoire de regarder discrètement si il n’a pas la réponse, ou d’échanger un bonbon contre un regard discret - bref c’est celui qui est peut être très énervant, mais bon il y a quand même des moments où on a besoin de lui.

  • Le cassos : lui c’est le cas social, il ne faut rien pas à la mode, pas trop d’amis. Un peu lourd, en général on l’évite. Il peut être un peu énervant parfois, et il peut vous coller une paire de claques. Bref ce sera pas votre meilleur ami quoi !

  • Jeune homme et jeune femme tout le monde : C’est vous, c’est moi, l’élève moyen qui fait des blagues. Tout le monde ne le dit pas toujours, mais au fond nous, on se dit quand même que cette blague elle est sympa, et que les autres ils ne comprennent rien a votre humour.

  • Le solitaire : Lui vous ne le connaissez pas trop il est plutôt tout le temps dans son coin. Quand vous lui adressez la parole, il vous répond par une phrase du genre « Ah ouais sympa » puis retourne à ses occupations. C’est peut-être un type bien, mais il n’a pas envie qu’on l’approche .

Alors on a essayé de vous résumer, à la rédac, qu’est-ce qu’on avait comme type d’élèves dans la cour ; mais est-ce que ça vaut vraiment la peine de coller des étiquettes à tout le monde ? Est-ce que en fait chacun n’est pas comme il est ?

Y en a un qui est intelligent, qui a envie de se faire remarquer ; d’accord c’est son choix, que vous l’appréciez ou pas !

Un autre qui a pas le même style que vous, qui est pas bon classe. Pourquoi le traiter de Cassos, il est juste dans sa bulle, dans son monde à lui ; si vous ne l’aimez pas, laissez le tranquille.

Monsieur et Madame tout le monde, vous trouvez peut-être injuste que l’on vous colle une étiquette sur le dos, alors pourquoi en coller aux autres ?

Le solitaire il a choisi de l’être, et puis si vous avez vraiment envie de devenir son ami, approchez-vous de lui, persévérez ! Il comprendra peut-être.


En tout cas, réfléchissez au fond de vous, mettre des étiquettes est-ce vraiment ce dont la société a besoin ? Que dès l’enfance on se dise «il y en a qui sont comme ça, et d’autres sont comme ci», ne serait-ce pas le début de la discrimination ?

Par Joseph Servat-Guedj

20 vues

© Atelier Journal "Graffiti" 2019/2021

Pour contacter les éditeurs du site, cliquez ici

redaction@journal-graffiti.fr /  Tous les mardis de 13h00 à 14h00 / Au C.D.I

  • Deezer - White Circle
  • Spotify - Cercle blanc
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc