top of page

Barouf au musée

Le rideau s’ouvre et les enfants, au milieu des tableaux, commencent un hymne aux œuvres d’art... En cette année 2021-2022, un opéra a vu le jour : Barouf au musée, de Louis Dunoyer de Segonzac, compositeur, et Stéphane Laporte, librettiste.


La classe de CM1-CM2 de Victoria de Lalande à l'École Maurice Rouvier (Paris, 14ème), classée réseau d'éducation prioritaire (REP), et la classe de 7e4 d’Alexandra de Peyrelongue à l'École Alsacienne se sont réunies afin de monter cette oeuvre. Ce projet, dans le cadre de l’ouverture sociale, vise à avancer l’âge des bénéficiaires des bourses Charcot au niveau de la 6ème.

Le travail d’apprentissage et de réalisation était collectif. Un calendrier de répétitions et de rencontres entre écoles fut rapidement établi. Mireille Berret, professeure d’éducation musicale au petit collège à l'École alsacienne, était en lien fréquent avec Marie-Léonie Picolet, son homologue et collègue de la ville de Paris et de l'École Maurice Rouvier, pour coordonner la progression dans l’apprentissage des chants. Les élèves devaient régulièrement écouter les fichiers audios sur “musique prim” ou le classroom de la classe que leurs professeures partageaient avec eux. Le jeudi 21 octobre 2021, pour la première fois, les élèves se sont rencontrés au Théâtre Pierre Lamy où, après avoir répété, ils prirent un bon goûter. La rencontre fut renouvelée, cette fois à l'École Maurice Rouvier, le mardi 23 novembre 2021. En parallèle, les professeures d’arts plastiques des deux écoles, Claire Terral (MR) et Pauline Georgeault (EA), se sont concertées pour créer avec leurs élèves les costumes et les tableaux présents dans le spectacle. D’autres professeurs ont participé à la mise en œuvre du projet: l’atelier de céramique du Centre d’animation Richard Wright conduit par Madame Adriana Popovic, les vidéos réalisées par Eric Renault et Olivier Calsyn. Joris Julliard le professeur d’EPS a mis au point la chorégraphie de la classe de danse, les élèves de la chorale de Bruno Rosenthal ont prêté leurs voix pour une deuxième voix. Finalement, malgré la pandémie, le soir du lundi 21 mars 2022 à l'École Alsacienne, les enfants des deux écoles se sont produits sur scène, à l’occasion de la 3e édition du Festival des cultures jeunes.



Barouf au musée est l’histoire de deux jumeaux, Raphaël et Sonia, respectivement interprétés par un élève de l'École, Maurice Rouvier, et par une autre élève de l'École, que leur mère amène au musée le jour de leur anniversaire, où ils font du barouf (vacarme). Éloge de l'œuvre et de l’artiste, l’opéra raconte le périple des enfants à travers les tableaux où ils se sont retrouvés enfermés malencontreusement. “Nous sommes gentils, nous sommes patients, mais là (...) la coupe est pleine.” La classe de danse de Degas, L’Enfant au toton ou La Fillette au volant de Chardin, La Petite Blanchisseuse de Bonnard : c’est un voyage entre les peintures qui ne laisse indifférents ni les jumeaux ni les spectateurs. Barouf au musée était un très beau spectacle, un projet collectif touchant. Pour reprendre les mots de Louis Dunoyer de Segonzac : “La façon dont vous [les élèves et leurs professeures] vous êtes appropriés le spectacle est magnifique (...) Je vous félicite.” Une fois le spectacle terminé, les élèves ont chanté “on a réussi, on a réussi”. Eh bien oui, vous avez réussi !



Venise Balazuc--Schweitzer & Simone Faure

avec la participation de Mireille Berret

137 vues
bottom of page